Accueil
Notre club
Aïkido
=> Qu'est-ce que l'aïkido
=> Le Fondateur
=> Étiquette
=> Règles du dojo
=> Le cours
=> Pour en savoir plus
La Tenue complète
Les Techniques
Les Armes
Petit Dico
Espace Enfants
Galerie
Visites





Un Art Martial adapté au Monde Moderne

Des Techniques efficaces effectuées Sans Violence 

Une Discipline accessible à Tous

QUE VEUT DIRE "AÏKIDO" ?



AïAÏ : union, unification, harmonie
kiKI : énergie vitale
doDO : voie, perspective, recherche


AÏKIDO : "recherche pour l'unification des énergies vitales" ou "voie de l'harmonie des énergies".
 

Extraits du Manuel du Pratiquant

(Fédération Française d’Aïkido et de Budo)

 Qu’est-ce que l’Aïkido ?

L’Aïkido est un Art Martial japonais basé sur des mouvements circulaires destinés à projeter et à contrôler l’agresseur sans dommage. A partir d’une attaque, à mains nues ou avec armes, l’Aïkido banalise l’agression et conduit le pratiquant vers une réponse adaptée : ne pas fuir, faire face à l’agresseur avant de se déplacer et d’esquiver. Les techniques d’Aïkido s’appuient sur la souplesse et l’utilisation de l’énergie de l’agresseur plutôt que sur la force physique. Les pratiquants développent un puissant système de self-défense intimement lié à un ensemble de principes et d’attitudes visant à résoudre les conflits de manière calme et mesurée.

 Quelles sont les valeurs éducatives de l’Aïkido ?

Parfaite école d’enseignement, d’expérimentation et de développement des valeurs morales et physiques, l’Aïkido représente une méthode d’éducation complète.

 
  • Physique : la pratique de cette discipline améliore la santé par un développement harmonieux de toutes les parties du corps, l’augmentation de la souplesse, la correction de l’attitude (colonne vertébrale), le contrôle de la respiration, la relaxation, l’endurance.
 
  • Technique : l’étude des mouvements impose l’étude du déséquilibre, la connaissance et l’utilisation de l’énergie, le développement des réflexes.
 
  • Morale : le respect du Bushido, code d’honneur et de morale traditionnel des Arts Martiaux japonais, et l’esprit particulier de non violence caractérisant l’Aïkido, permettent au pratiquant d’acquérir les valeurs morales les plus élevées telles que : modestie, bonté, loyauté, fidélité, honneur, courage et parfaite maîtrise de soi.

 Quels risques ?

Comme pour l’ensemble des Arts Martiaux, la pratique de l’Aïkido nécessite l’acceptation d’un risque d’accident. Toutefois l’Aïkido est une discipline où bien peu d’accidents sont recensés.

 Y a-t-il des compétitions en Aïkido ?

La vie moderne est compétition , agression, et écrasement de l’autre par la violence. Le but de l’Aïkido n’est pas de diviser les pratiquants entre gagnants et perdants, forts et faibles, mais de leur donner les moyens de répondre avec calme, mesure et efficacité à une agression qui, par définition, n’a pas de règle.

Il n’y a donc pas de compétition en Aïkido.

Qui peut pratiquer L'Aïkido ?

La grande richesse technique et les formes de travail très nombreuses de cette discipline martiale font que sa pratique et son enseignement peuvent être modulés en fonction des individus. C’est un art ouvert à tous, grands et petits, hommes et femmes.
La compétition étant exclue, rivalité et jalousie sont bannies du Dojo, l’ambiance qui s’en dégage est donc particulière, faite de respect et d’amitié, où hommes et femmes de tous milieux et toutes conditions physiques travaillent ensemble, les plus aguerris amenant leur expérience aux débutants. Chacun peut donc se conformer à ses possibilités physiques propres, le but étant précisément de mieux les connaître. Il n'y a pas de limites d'âge minimales stricte pour débuter. Cependant, cette discipline a des exigences relativement importantes sur le plan psychomoteur : l'enfant doit avoir une connaissance satisfaisante et globale de son schéma corporel et un minimum de coordination : ces exigences sont remplies vers l'âge de 7 ans Les accidents sont très rares et le plus souvent bénins.

LES GRADES DE L’AIKIDO :

Au moment où
il débute son apprentissage de l'Aïkido, l'étudiant porte une ceinture. Il en sera ainsi jusqu'à ce que son professeur lui donne la permission de porter le HAKAMA, longue jupe - pantalon, au moment où l'élève a démontré son sérieux dans l'apprentissage de l'art. Par la suite, il pourra porter la ceinture noire et le titre de SHODAN (premier dan).
Lors du passage d'un grade, un étudiant est évalué par son professeur selon sa capacité à se déplacer, la précision de ses techniques ainsi que son degré d'attention à l'environnement.

 
 

Bonne navigation !!!



=> Veux-tu aussi créer une site gratuit ? Alors clique ici ! <=